L’actu en image #62 : Equipe paramédicale d’urgence

Au mois de novembre, les forces de police et de gendarmerie ont mené dans le Morbihan des contrôles des attestations mises en place à l’occasion du confinement. Dans ce cadre, certaines associations agréées de sécurité civile, comme la Croix- Rouge française ou l’Ordre de Malte, ont été sollicitées pour accompagner les forces de l’ordre. L’objectif : sensibiliser la population au respect des gestes barrières. A l’aide d’un flyer distribué par la préfecture et en conversant – masque de rigueur – avec les conducteurs, les bénévoles ont pu ainsi se faire mieux connaître de la population.

Lire la suite

L’actu en image #60 : AASC : prévenir plutôt que guérir

Au mois de novembre, les forces de police et de gendarmerie ont mené dans le Morbihan des contrôles des attestations mises en place à l’occasion du confinement. Dans ce cadre, certaines associations agréées de sécurité civile, comme la Croix- Rouge française ou l’Ordre de Malte, ont été sollicitées pour accompagner les forces de l’ordre. L’objectif : sensibiliser la population au respect des gestes barrières. A l’aide d’un flyer distribué par la préfecture et en conversant – masque de rigueur – avec les conducteurs, les bénévoles ont pu ainsi se faire mieux connaître de la population.

Lire la suite

L’actu en image #59 : Les ravages d’Alex…

Formée dans l’océan Atlantique, la tempête Alex s’est d’abord abattue sur la Bretagne, puis a poursuivi son chemin vers le centre de l’Europe. Dès le 2 octobre, les Alpes- Maritimes ont été extrêmement touchés, entraînant une mobilisation exceptionnelle des acteurs du secours, tous métiers et spécialités confondus.

Lire la suite

L’actu en image #58 : Catastrophique…

Même cette qualification semble faible au regard des dégâts humains et matériels provoqués par la double explosion intervenue dans le port de Beyrouth (Liban). C’était le 4 août dernier, peu après 18 h. 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium partent en fumée, rayant le site de la carte et tuant quelques 190 personnes. A ce jour, ce sont 6 500 blessés qui ont été recensés. Une catastrophe qui n’est pas sans rappeler aux Français l’explosion de l’usine AZF, en 2001, qui n’a concerné « que » 300 tonnes du même produit… Découvrez notre dossier spécial, pages 18 à 44.

Lire la suite
Share
X