L’actu en image #58 : Catastrophique…

Même cette qualification semble faible au regard des dégâts humains et matériels provoqués par la double explosion intervenue dans le port de Beyrouth (Liban). C’était le 4 août dernier, peu après 18 h. 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium partent en fumée, rayant le site de la carte et tuant quelques 190 personnes. A ce jour, ce sont 6 500 blessés qui ont été recensés. Une catastrophe qui n’est pas sans rappeler aux Français l’explosion de l’usine AZF, en 2001, qui n’a concerné « que » 300 tonnes du même produit… Découvrez notre dossier spécial, pages 18 à 44.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X