Royaume-Uni : la santé en grève

Après un premier mouvement de grève débuté en décembre, infirmiers et ambulanciers britanniques préparent un nouveau débrayage en janvier. Pour l’heure, le gouvernement britannique refuse toujours d’augmenter les salaires des soignants.

Il n’y a pas qu’en France que le système de santé est en grande souffrance. Au Royaume-Uni, les grèves se sont multipliées ces derniers mois. En décembre, infirmiers et ambulanciers se sont mis en grève.

Une première depuis 106 ans !

Le 15 décembre dernier, la profession des infirmiers et infirmières a suivi une journée de grève, une première dans le pays depuis 106 ans. Dans un contexte marqué par une inflation à plus de 10 %, les soignants réclament une augmentation substantielle de leur salaire. Pour l’heure, le gouvernement conservateur, mené par le premier ministre Rishi Sunak, refuse de relever la hausse d’environ 4 % prévue cette année, correspondant à la recommandation d’un organisme composé d’experts chargé de conseiller le gouvernement. D’ores et déjà, de nombreux mouvements vont se poursuivre en janvier, avec les ambulanciers à nouveau en grève les 11 et 23, et les infirmières qui débrayeront à nouveau le 18 pour deux jours, dans un contexte où le système de santé britannique, le National Health Service (NHS) est sous forte pression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X