Les secours face aux tempêtes hivernales

Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 février 2022, la tempête Franklin a déferlé sur le nord de la France. Les pompiers sont intervenus 300 fois dans le Pas-de-Calais (62).

Des rafales allant jusqu’à 141 km/h du côté de Fécamp. Deux jours après la tempête Eunice, c’est au tour de Franklin de déferler sur le nord de la France, générant de forts coups de vent, et nécessitant de nombreux aménagements et interventions des secours. Les trains régionaux ont été de nouveau perturbés ce lundi 21 février et 16 000 foyers restent toujours privés d’électricité, dont certains depuis vendredi, ont fait savoir la SNCF et Enedis.

De nombreuses interventions

Les pompiers sont intervenus à près de 300 reprises dans le Pas-de-Calais dans la nuit de dimanche à lundi, la plupart du temps pour des chutes de matériaux et de câbles électriques. La tempête Franklin a de nouveau déraciné des arbres imposants à Lille dimanche soir. Les pompiers du Nord, du Pas-de-Calais (62) et de la Somme(80), départements placés en vigilance orange, n’ont déploré aucun nouveau blessé dans la nuit de lundi à dimanche.

En Seine-Maritime (76), les sapeurs-pompiers relataient être intervenus à 20 reprises pour des dégâts causés par lesdits vents. Parmi ces interventions, une chute de pierres du Palais de justice de Rouen, a nécessité la sécurisation et la reconnaissance de la zone.

Un dramatique accident

Dans la Manche, placée en vigilance jaune, un couple de septuagénaires est mort noyé dimanche soir dans sa voiture qui a été emportée par les flots sur une route submersible à marée haute, à Bricqueville-sur-Mer. 32 sapeurs-pompiers, dont des sauveteurs aquatiques et des plongeurs, ont tenté de leurs porter secours. Un hélicoptère Dragon 50, une équipe du SMUR et les sauveteurs de la SNSM ont également été mobilisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X