Éruption volcanique aux Canaries : les pompiers contre la lave

Depuis dimanche 19 septembre, une éruption volcanique frappe l’île de la Palma située dans l’archipel des Canaries. La première depuis 50 ans. Les coulées de lave du volcan de la Cumbre Vieja ont détruit 320 bâtiments et se dirigent vers l’océan. Le contact du magma avec l’eau pourrait provoquer des émanations et des projections dangereuses.

Placé sous haute surveillance depuis plusieurs jours en raison d’une forte activité sismique, le volcan Cumbre Vieja de l’île espagnole de la Palma dans l’archipel des Canaries est entré en éruption dimanche. Une première depuis 50 ans. Le soir même, l’évacuation a été rendue obligatoire dans une dizaine de communes placées en alerte maximale. Plus de 5 000 personnes ont été évacuées et placées dans des refuges temporaires. Avançant en moyenne de 700 mètres par heure, la coulée de lave est arrivée mercredi 22 septembre dans le village de Todoque et a tout emporté sur son passage. 320 bâtiments ont été détruits selon les dernières estimations.

(c) Bomberos La Palma

Toute la nuit, les pompiers ont essayé de détourner le cours de la lave à l’aide de bulldozer et de murs en béton pour l’empêcher d’atteindre l’océan. Son contact avec l’eau provoquerait en effet des émanations de gaz toxiques et des projections dangereuses. Le volcan est désormais en phase d’éruption explosive. Les pompiers avouent leur désarroi face à la coulée. “Tristesse, rage et impuissance devant la vue d’autant de dommages matériaux tout en sachant que l’on ne peut rien faire face à cela”, ont écrit les pompiers de la Palma sur leur page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X