Le 113 retoqué

Le 1er décembre, les députés étaient invités à s’exprimer sur la mise en place du SAS, le futur service d’accès aux soins qui sera expérimenté dans 22 départements pilotes. Si l’Assemblée nationale a voté en faveur de sa création, ils ont en revanche retoqué la mise en place du numéro unique de santé, le 113. Ce numéro, plébiscité par le député Thomas Mesnier et le Pr Carli dans leur « Pacte de refondation des urgences » avait vocation à remplacer le 15 (urgences) et le 116-117 (permanence des soins). Le texte doit encore être visé par le Sénat, mais sans évolution, il est fort à parier que l’existence du 113 ne s’étendra pas hors de l’Hémicycle.

Sylvain Ley

Journaliste professionnel, il est spécialisé depuis plus de 15 ans dans le domaine de la sécurité civile et de la gestion des risques. Ancien sapeur-pompier volontaire, il a notamment travaillé pour les rédactions de Sapeurs-pompiers de France et de Sécurité civile et industrielle. Egalement auteur du livre Pompiers d’entreprise (Ed° France Sélection), il assure la rédaction en chef de la revue Allo Dix-Huit (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris) pendant cinq ans et est parallèlement officier de réserve au Bureau communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X