Rencontres parlementaires de la sécurité civile

L’Institut français de sécurité civile (IFRASEC) a organisé les 3e rencontres parlementaires de la sécurité civile ce mercredi 25 avril. Au programme de la matinée : marges de manoeuvres et perspectives pour les SIS et les nouvelles formes d’engagement dans la Sécurité civile.

Quelles sont les marges de manoeuvres et les perspectives pour les Services d’incendie et de secours (SIS) en 2018 ? Lors des 3e rencontres parlementaires de la sécurité civile organisées ce mercredi 25 avril, tous les intervenants ont reconnu que le modèle de sécurité civile est à un tournant. Président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) et de l’Institut français de sécurité civile (IFRASEC), Eric Faure explique que le « modèle craque de partout et qu’il ne peut plus se contenter de mesurettes ». Plusieurs pistes sont évoquées : les réformes de structure et de l’organisation territoriale, ainsi que la mutualisation du soutien, de la logistique, et des projets stucturants devant aboutir à une plus grande interopérabilité des SDIS. Lors de la deuxième conférence de la matinée consacrée aux nouvelles formes d’engagement dans la Sécurité civile, Yannick blanc, préfet et haut-commissaire à l’engagement civique se réjouit de l’engagement des jeunes en faveur du service civique avec pas moins de 125 000 jeunes engagés volontaires en 2017, tout en déplorant que seulement un tiers d’entre eux soient formés au PSC1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X