Le GSCF déplore la perte de son matériel

Le Groupe de secours catastrophe français (GSCF) a perdu l’ensemble de son matériel de secours à son retour de mission sur l’île de Saint-Martin. Face à cette perte, le GSCF pointe le manque de professionnalisme d’Air France.

Des matériels disparus ou détruits pour un montant de plus de 1 800 euros. Le Groupe de secours catastrophe français (GSCF) déplore dans un communiqué publié le 23 avril dernier la perte de l’ensemble de ses équipements de secours suite à son retour de sa troisième mission sur l’île de Saint-Martin après le passage de l’ouragan Irma le 19 décembre 2017. Par la voix de son président, Thierry Velu, le GSCF pointe le manque de professionnalisme d’Air France. Sollicité à maintes reprises depuis, le transporteur n’aurait pas donné suite. Le GSCF demande à la compagnie aérienne le remboursement des 1 800 euros, ainsi qu’un dédommagement concernant la perte liée au temps passé au téléphone depuis décembre 2017.

_x000D_

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X