Secouriste Magazine n°17 est disponible

Le numéro 17 de Secouriste Magazine est à présent disponible en version papier et numérique.

Sommaire

DÉCRYPTAGE

Actus :

  • Toute l’actualité et les rendez-vous du secourisme

Médias :

  • Livres, bandes dessinées, web, courrier des lecteurs

Enquête :

  • François Hollande s’engage en faveur du volontariat
  • Les ambulanciers bretons à l’heure de la géolocalisation

Pour ou contre :

  • La vidéo en formation

Interview :

  • Médecin général (2s) René Noto, président de l’ANIMS

PROFESSION SECOURISTE

Une garde avec :

  • Les ambulanciers du groupe sanitaire de Lausanne

Secouristes du monde :

  • Suisse : des maillons cantonnaux et fédéraux

Portrait :

  • Colette Nadin, enseignante et formatrice

Focus :

  • Évaluation de la douleur : les échelles passées au crible

Formation :

  • Conférence SFMC : le sauvetage-déblaiement

SST :

  • Forprev : l’outil de gestion numérique de l’INRS

CAHIER DES EXPERTS

Un geste à la loupe :

  • Le garrot tourniquet

Au-delà du référentiel :

  • Les hémorragies, par le Dr Frédéric Frey

Chef d’équipe :

  • Partir sur intervention, par le capitaine Pierre Ducros

Psychologie :

  • Se protéger, par le Dr Alain Chiapello

Juridique :

  • DAE : le traitement des données, par maître Pierre-Henri Lebrun

ÉQUIPEMENT

Innovations :

  • L’actualité du matériel de premiers secours

Dossier :

  • Travailleur isolé : la sécurité positive

Zoom :

  • E*message : Isys optimise la gestion de crise
  • Locacoeur : des défibrillateurs assistés et géolocalisés

Librairie en ligne

Abonnement

Petites annonces / Carnet d’adresses / Bonus Web

Éditorial

Polémiques fratricides

La passion pour le secours nous avait habitués à mieux. La course à la victime semble en effet relancée dans certains massifs alpins. Hors médicalisation, trois services de secours se partagent le « gâteau » du secourisme en montagne : les CRS, les gendarmes du PGHM et les sapeurs-pompiers. Sans vouloir entrer dans la polémique, à quelques semaines de la saison d’hiver – période habituellement très chargée pour les secouristes en montagne – il convient de trouver une issue au plus vite à ce conflit qui mine les efforts engagés sur le terrain. Au-delà de la question du secours en montagne, les polémiques fratricides entre les divers services de secours et corporations se multiplient. Preuve que les contours des missions des uns et des autres ont besoin d’être clairement délimités.

Au Congrès national des sapeurs-pompiers de Chambéry (73) (lire page 7), le président de la République a annoncé que l’inspection générale avait été saisie du dossier. Le référentiel commun d’organisation du secours à personne et de l’aide médicale urgente signé en 2008 fera ainsi l’objet d’une évaluation d’ici la fin de l’année.

« Cette clarification des compétences est indispensable. Car les services ne peuvent pas être en concurrence, et moins encore en compétition », soulignait le président de la République. Espérons que ces déclarations seront suivies d’une réelle remise à plat –acceptée par tous – des domaines de compétence de chacun.

Nicolas Lefebvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X