ActusSecours MagSecours Mag en ligneWeb

Situation dégradée au SDIS 88 : l’inspection générale rend sa décision

En novembre 2023, plusieurs pompiers vosgiens déposent plainte contre X pour des faits de harcèlements et violences volontaires au sein SDIS des Vosges (88). Une enquête pour évaluer les raisons de la situation sociale dégradée au sein du SDIS 88 est alors menée. Le jeudi 14 mars 2024, l’inspection générale de la sécurité civile a rendu son rapport.

“La mission d’appui a confirmé que le mode de fonctionnement de l’établissement public était celui à poursuivre”, a déclaré le colonel Larry Ouvrard, patron des pompiers vosgiens. Dans son enquête, menée de janvier à février 2024, la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), s’est attachée à vérifier le fonctionnement du SDIS au regard des observations soulevées. Dans ce cadre, la mission a formulé quelques recommandations, “d’ores et déjà mises en œuvre” d’après le SDIS, comprenant notamment la réalisation d’une campagne de sensibilisation sur toutes les formes de harcèlement. Les premières constatations font donc état d’un fonctionnement correct du SDIS.

Libération de la parole de certains personnels, lettres anonymes, dénonciations mettant en cause la direction du SDIS… Ces faits ont été soulevés par Valérie Michel-Moreaux, préfète des Vosges, à l’occasion de la conférence de presse du jeudi 14 mars. Le rapport met également en exergue la problématique de comportements passibles de commission disciplinaire. Une dizaine de personnes sur les 3 200 sapeurs-pompiers de la caserne seraient visées par ces accusations. Pour l’heure, la préfète n’a pas souhaité divulguer plus d’informations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X