ActusSecours MagSecours Mag en ligneWeb

Urgences saturées : une patiente meurt sur un brancard à Nantes

Mardi 2 janvier 2024 une patiente est morte au CHU de Nantes « au cours de sa prise en charge alors qu’elle se trouvait sur un brancard en file d’attente » a indiqué l’établissement. Un décès survenu dans un contexte de saturation des urgences, pointé du doigt depuis la crise sanitaire, sans que la situation ne semble évoluer.

« Nous manquons de lits, de personnels pour absorber toute la patientèle du CHU », alerte le secrétaire général de France ouvrière (FO), Tony Gilbert. Ces deux dernières semaines, le CHU de Nantes connait une saturation préoccupante de son service d’urgence, accueillant 230 patients en moyenne par jour.

Le syndicat Force ouvrière dénonce une « situation très préoccupante ». La direction de l’hôpital, quant à elle, évoque « un pic de fréquentation » aux urgences causé par les épidémies de grippe, Covid et autres maladies hivernales. Tony Gilbert exclut toute « faute professionnelle » de la part des soignants. D’après lui, ce décès n’est pas dû à un manque de prise en charge mais « au manque d’offre de soins ».

Dans ce contexte, le syndicat FO du CHU de Nantes réclame « l’embauche massive de personnels, une hausse d’au moins 10 % du point d’indice pour rendre les métiers hospitaliers attractifs, l’ouverture de places dans les écoles », ainsi que « la réouverture de tous les lits fermés depuis 10 ans » au CHU de Nantes. 

Pour l’heure, le CHU n’a pas précisé l’âge de cette patiente, ni les circonstances qui l’avaient amenée à se rendre aux urgences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X