ActusMa préventionSecours MagSecours Mag en ligneWeb

Dépistage des cancers du sein : lancement de la campagne en octobre 2023

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme et le plus meurtrier. Plus de 61 000, c’est le nombre de nouveaux cas détectés en 2023.

Du 2 au 20 octobre 2023, l’Institut national du cancer se mobilise pour la prévention et le dépistage des cancers du sein. Aujourd’hui, il existe de réelles chances de guérison. Toutefois, le meilleur moyen de guérir reste la prévention. Plus la maladie est détectée rapidement, plus les patients ont de chance de se rétablir. Près de 80 % des cas se déclarent après 50 ans. Pour détecter la maladie à un stade précoce, il est recommandé de procéder à un examen gynécologique tous les deux ans entre 50 et 74 ans. Le dépistage permet de détecter une éventuelle anomalie avant même l’apparition des premiers symptômes.

Comment se faire dépister ? Tout d’abord, il faut prendre rendez-vous chez un radiologue agréé qui procèdera à une mammographie. A savoir : cet examen est pris en charge à 100 % par les régimes d’assurance maladie. Une fois la mammographie terminée, le radiologue réalise un examen clinique, c’est-à-dire une observation et palpation des seins. Eventuellement, d’autres examens complémentaires peuvent s’ajouter aux précédents, mais cela ne signifie pas nécessairement une anomalie. Les résultats définitifs sont disponibles chez le radiologue dans un délai de deux semaines après la consultation.

Les études internationales estiment que ces programmes de dépistage permettent d’éviter entre 15 % et 21 % des décès par cancer.

Pour visionner le spot publicitaire de la campagne d’octobre 2023 présentée par l’Institut national du cancer, c’est ici.

Plus d’informations sur le dépistage du cancer du sein, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X