IBN : le BMPM sur le pont

L’intervention à bord des navires (IBN) était l’objet d’un séminaire national organisé par le Bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) le 17 novembre aux archives municipales de Marseille. Au programme de la journée : les risques portuaires et maritimes, les nouveaux enjeux.

Unité militaire de la marine nationale et force de sécurité civile, le BMPM est engagé dans le domaine de l’intervention à bord des navires, tant sur mer qu’en milieu portuaire. Il a été désigné comme référent national par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), notamment dans la mise en œuvre de la capacité nationale de renfort pour l’intervention à bord des navires (CAPINAV).

De nouveaux risques

Dans un contexte de transition écologique des flottes et des ports de commerce, les profondes évolutions technologiques qui en découlent conduisent à l’apparition de nouveaux risques au sein du transport maritime. Le séminaire ainsi permis de créer un échange entre des acteurs du monde maritime et portuaire, étatiques et privés, dont des représentants de l’Etat, des experts techniques du monde universitaire et des sociétés de classification, des armateurs et des auditeurs de la sécurité civile. Réunissant une cinquantaine de personnes, et composé de six interventions sous forme de conférences et de tables rondes, cet évènement a abordé des sujets portant sur les typologies d’accidents maritimes, des risques liés à l’ammoniac, ou encore les batteries Lithium-ion et, plus largement, sur les nouveaux carburants marins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X