Un nouveau commandant à la BSPP

Le général Joseph Dupré La Tour a pris ses fonctions en tant que nouveau commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris le lundi 1er août.

Un nouveau commandant à la BSPP. Le général Joseph Dupré la Tour a pris la tête de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris depuis le 1er août 2022 et succède au général Jean-Marie Gontier, en poste depuis 2019. Quel est son parcours ?

La BSPP, une unité de coeur

Le général Joseph Dupré La Tour naît à Paris en 1968. Après les classes préparatoires au Prytanée national militaire, il intègre l’école spéciale militaire de Saint-Cyr en filière scientifique en 1987. À l’issue de l’école d’artillerie (90−91), il sert au 93ème régiment d’artillerie de montagne à Varces, là où avait servi son grand-père maternel. Lors d’une visite chez un de ses camarades de promotion servant à la Brigade, il découvre le quotidien des sapeurs-pompiers de Paris. « Je n’ai jamais voulu en repartir », confie le général Dupré La Tour lors d’un entretien pour Allo18. Il rejoint alors la brigade de sapeurs-pompiers de Paris dès 1994 à l’âge de 26 ans où il sert comme chef de garde incendie et officier-adjoint à Saint-Denis puis commandant d’unité de la 10e compagnie (Paris 10ème). À la fin de son temps de commandement, il est officier supérieur adjoint à l’état-major du 1er groupement d’incendie (Paris 18ème).

En 2001, il réussit le concours de l’École de guerre et suit en parallèle un MBA à l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). En 2004, il rejoint l’état-major de l’armée de Terre (EMAT), comme contrôleur de gestion au sein du bureau pilotage. En 2006, il est projeté en opération extérieure en Afghanistan. Après un retour de trois ans à la BSPP où il occupe le poste d’adjoint puis de chef du bureau études et prospectives et commande entre 2010 et 2012 le troisième groupement d’incendie, le général Joseph Dupré La Tour retourne à l’EMAT, au sein du bureau finances. En 2014, il est appelé à servir au sein de la direction des ressources humaines de l’armée de Terre en qualité de chef de bureau effectifs-masse salariale. Pour la troisième fois, il rejoint la BSPP en tant que chef d’état major puis commandant en second. Il est promu général de brigade le 1er mai 2021.

« Pour nos frères d’armes comme pour des inconnus, l’on n’est pas là pour soi mais pour les autres. Ce goût du service, des autres, est animé par ce triptyque : servir, commander et aimer », a-t-il déclaré afin de synthétiser sa conception du métier de militaire après 35 années de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X