Le PHF fait le bilan de son programme Ukraine

Un mois après le début de son opération pour venir en aide à l’Ukraine, Pompiers humanitaires français (PHF) fait le point sur la mobilisation de ses équipes.

Basé à Medyka, ville polonaise située à la frontière de l’Ukraine, le poste médical avancé de PHF a fonctionné un mois, 24h/24 et 7J/7. Durant ce mois, 60 adhérents PHF se sont relayés sur le terrain, qu’ils soient médecins, infirmiers, secouristes, logisticiens, coordinateurs, tous ont œuvré sans relâche pour aider les réfugiés ukrainiens. 1 200 personnes présentant des pathologies multiples (hypothermie, hypoglycémie, problèmes cardiaques, plaies à suturer…) ont ainsi été prises en charge médicalement. Les équipes de PHF ont également accompagné psychologiquement plusieurs milliers de personnes : femmes et enfants, personnes âgées, qui ont pu trouver dans le dispensaire un peu de réconfort et de chaleur.

Une collecte jusqu’au 15 avril


Par ailleurs, plusieurs camions de matériel médical, issus des centres de collecte, ont été organisés jusqu’à la frontière grâce à des partenaires logistiques, pour ensuite être acheminés directement en Ukraine. D’autres envois sont d’ores et déjà programmés. La collecte continue jusqu’au 15 avril.

Signataire de la charte des valeurs de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF), et au titre de son expertise, PHF a aussi accompagné, sur le terrain, la mission des « pompiers de la paix », et contribué à la mise en place de deux autres actions de soutien, toujours sur la frontière entre la Pologne et l’Ukraine. Alors que cette première phase se termine, l’association passe à présent le relais aux organismes sur place, et d’autres actions sont envisagées afin d’aider les zones les plus touchées dès que les conditions de sécurité le permettront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X