AFPR et Bon Samaritain : d’une main tendue vers le coeur

L’Association française des premiers répondants et le Bon Samaritain s’unissent pour étendre leur communauté de premiers répondants en cas d’arrêt cardiaque.

Les deux applications de secours aux victimes d’arrêt cardiaque ont signé récemment une convention de partenariat afin d’unir leurs forces et leurs services.

Désormais, elles utiliseront la même plateforme, opérant ainsi la fusion des deux communautés de secouristes volontaires.

A partir d’octobre 2022, l’application de l’AFPR et celle du Bon Samaritain seront compatibles et reliées entre elles, permettant d’unifier une communauté de secouristes et par là-même d’augmenter les chances de survie des personnes victimes d’un arrêt cardiaque. La communauté de Premiers Répondants totalise 3 400 volontaires formés, qui viendront naturellement rejoindre les 212 000 Bons Samaritains présents sur le territoire.

Cette fusion est une première et marque la volonté de dépasser les concurrences afin de répondre à une réelle problématique de santé publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X