Etats-Unis, des pompiers à la rescousse des séquoias

En Californie, les mythiques séquoias américains sont menacés par les incendies. Afin de les protéger, les pompiers ont utilisé des techniques de sauvetage surprenantes.

25 000 hectares de forêt partis en fumée et 2 000 arbres géants menacés. L’un des 13 feux qui ravagent actuellement la Californie a touché le Sequoia national Park. Plus de 350 pompiers, ainsi que des hélicoptères et des avions bombardiers d’eau, ont été mobilisés pour combattre les incendies. Afin de sauver les arbres les plus grands du monde, les pompiers les ont emballé dans du papier d’aluminium ignifugé, et ont déclenché des feux préventifs. Le Général Sherman, le séquoia considéré comme le plus imposant au monde, n’a pas été touché par le sinistre.

Enveloppant la base du tronc, le papier d’aluminium ignifugé a depuis longtemps été utilisé pour protéger les maisons des incendies. Le but est d’empêcher les braises de pénétrer l’arbre à travers des cicatrices provoquées par d’anciens feux. « Nous avons dit aux pompiers de traiter nos chers séquoias comme des bâtiments et de tout défricher autour d’eux », a déclaré Christy M. Brigham, directrice de la gestion des ressources et de la science du Parc national Sequoia&Kings Canyon, à CNN.

L’intensité et la fréquence des feux de forêt inquiètent les travailleurs du site. Les séquoias géants qui ne poussent qu’en Californie ne sont pas adaptés aux feux plus intenses qui se sont déclarés ces dernières années en raison du changement climatique. Ainsi en 2020, un incendie avait réduit en cendres plus de 10 000 séquoias de la région de la Sierra Nevada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X