5 mai 2021 : la journée « sans sage-femme »

Mercredi 5 mai est la journée internationale de la sage-femme. Cette année pourtant, elles sont appelées à mobilisation afin de réclamer une rémunération « à la hauteur de leurs compétences », des meilleures conditions de travail ainsi que plus de reconnaissance.

La journée internationale de la sage-femme devient cette année, suite à l’appel à la grève de plusieurs associations et organisations syndicales, la journée sans sage-femme. Le mouvement déplore des conditions d’exercice inacceptables : « nos maternités sont devenues des usines où la rentabilité prime sur l’humain », écrivent les organisations syndicales dans un communiqué.

« La crise que nous traversons aura plus que jamais démontré que les sages-femmes sont les grandes oubliées parmi les professionnels de santé, pas de dotation en masque pour réaliser les tests PCR ou encore de vaccins anti-Covid de disponible » précisent-elles. Les sages-femmes demandent plus de reconnaissance de la part des pouvoirs publics, notamment un positionnement auprès des autres professionnels médicaux, et non auprès des paramédicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X