Exercice SMV à Viroulou : un scénario catastrophique

Jeudi 5 octobre, un exercice « Situation avec multiples victimes » (SMV) était organisé sur le site de Viroulou à proximité de Gramat dans le département du Lot (46). Un entraînement grandeur nature qui aura permis de simuler l’engagement d’une chaine de commandement et de moyens nécessaires à la prise en charge des victimes.

Une manifestation qui dégénère. Il est 19h, lorsque des protestataires mettent le feu à un véhicule. Dans la foulée, une voiture folle renverse de nombreux manifestants avant de s’encastrer dans un poteau électrique. Tel était le début du scénario de l’exercice qui s’est déroulé jeudi 5 octobre sur le site de Viroulou, dans la commune d’Alvignac située à proximité de Gramat dans le département du Lot (46). Une quinzaine de victimes doivent être prises en charge. L’intervention monte rapidement en puissance avec l’engagement de la chaîne de commandement et de moyens dimensionnés pour la prise en charge simultanée du feu, des victimes au sol et des accidentés de la route. Un Poste de commandement de colonne (PCC) est activé sur site afin de coordonner les moyens matériels et humains, tandis qu’une structure modulaire gonflable est installée comme Point de rassemblement des victimes (PRV). Maquillé au préalable, chaque blessé possède sur lui une fiche faisant état de ses lésions et de ses constantes. Après le tri et la prise en charge par ordre de priorité, les équipages affluent au PRV afin que le pool d’infirmières prenne en charge les cas les plus graves avant leur évacuation vers les hôpitaux. En milieu de soirée, le bilan définitif communiqué par le PC fait état d’une personne décédée et de 14 blessés à des degrés divers. Cet exercice aux multiples missions aura mobilisé une vingtaine de véhicules et une cinquantaine de sapeurs-pompiers. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X