Sécurité civile : une réunion pour la loi de reconnaissance du bénévolat

L’ancien président de la Protection civile française, Yannick Chenevard, député du Var, a donné rendez-vous aux représentants des associations agréées de sécurité civile le 22 septembre prochain.

Après un été chargé pour les 250 000 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires et les 250 000 bénévoles des associations agréées de sécurité civile sollicités par les nombreux incendies qui ont ravagé la France, il est temps d’agir pour Yannick Chenevard. L’ancien président de la Protection civile française de 2009 à 2012, souhaite réunir les représentants des associations agréées de sécurité civile à l’Assemblée nationale le 22 septembre prochain. « Notre modèle français de sécurité civile est une force. Il demeure toutefois fragile et doit être consolidé pour renforcer notre résilience au changement climatique et à la recrudescence des risques. Nous devons en particulier agir pour pérenniser cet engagement bénévole au service de la Nation », explique-t-il dans un communiqué.

Outre les feux de forêts de cet été, les associations agréées de sécurité civile se sont mobilisées durant la crise sanitaire du Covid-19 à travers divers missions mais aussi dans le contexte de la guerre en Ukraine pour venir en aide aux réfugiés. « Dans le cadre de la préparation d’une proposition de loi de reconnaissance du bénévolat de sécurité civile, cette réunion sera ainsi l’occasion de discuter et d’échanger sur les initiatives pertinentes pour pérenniser et fortifier l’engagement bénévole dans un contexte de forte recrudescence des risques », conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X