La loi Matras adoptée

Le 16 novembre, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité le texte de la Loi de consolidation du modèle de sécurité civile et de valorisation du volontariat, dite « Loi Matras », du nom de l’un de ses rapporteurs.

Cette loi, qui devient l’un des nouveaux textes fondateurs de la sécurité civile française depuis la loi de 2004 (de Modernisation de la sécurité civile), devrait ainsi être promulguée très rapidement. La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, par un communiqué du 16 novembre 2021, salue l’adoption de ce texte. Point phare de ce dernier : la mise en place d’une expérimentation de deux ans des plateformes communes (regroupant 15, 17, 18, 112), dans une zone de défense encore à définir, qui permettra de tester différents schémas de fonctionnement du traitement des appels d’urgence. La loi permettra également aux sapeurs-pompiers de réaliser des gestes de soins d’urgence plus poussés que ceux pratiqués actuellement (liste encore à définir). Elle offre aussi un positionnement quant aux carences ambulancières, auxquelles elle donne une définition… Définition qui d’ailleurs fait grincer des dents bon nombres de professionnels de santé. Car si ce texte est considéré comme une réelle avancée par un certain nombre de corporations, d’autres n’y voient pas les même bénéfices.

Aujourd’hui en passe d’être promulguée, elle devra quoi qu’il en soit être appliquée. Et les conséquences analysées…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X