Les corps des trois alpinistes retrouvés

Lundi 8 novembre, les corps des trois alpinistes français disparus au Népal ont été retrouvés. Un hélicoptère accompagné d’une équipe de secours s’est rendu sur place pour récupérer les dépouilles.

Les corps des trois jeunes alpinistes français, disparus le 26 octobre après une avalanche dans la région de l’Everest, ont enfin été retrouvés. Selon Rishi Raj Dhakal, inspecteur de police et porte-parole du district policier de Solukhumbu, les dépouilles ont été découvertes par des guides népalais lundi 8 novembre « à peu près dans la même zone où étaient conduites les recherches ». Un hélicoptère et une équipe de secours ont été dépêchés sur place, afin de récupérer les corps.

Une équipe de secours française composée de gendarmes de haute montagne, d’experts et d’un chien d’avalanche avait été envoyée vendredi 5 novembre afin de retrouver les corps des trois alpinistes. L’équipe était formée de 14 personnes. Dix secouristes membres du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), deux experts en identification de la gendarmerie nationale, un médecin de l’école militaire de haute montagne, un guide de haute montagne de la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM). Sans oublier le chien d’avalanche Irco qui devait également apporter son aide.

Membres du Groupe excellence alpinisme national (Gean), formation d’élite de la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), les jeunes alpinistes, âgés de 27 à 34 ans, faisaient partie d’une équipe arrivée fin septembre, dans la région du Khumbu et de l’Everest, dans le but de gravir différents sommets culminant à quelque 5.000 et 6.000 m, au sud de l’Ama Dablam (6.814 m).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X