Le CROSS Gris-Nez sauve 71 naufragés

Dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 octobre 2021, le Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a mené des opérations de recherche et de sauvetage de plusieurs embarcations. Au total, 71 naufragés ont été récupérés au large de Dunkerque (59).

La Manche agitée. Dans la nuit de lundi à mardi, le Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a été informé que plusieurs embarcations se trouvaient en difficulté au large de Dunkerque (59). Prévenu par un ferry qu’une embarcation rencontrait des complications dans le chenal, le CROSS a engagé le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) Abeille Languedoc qui a récupéré 38 naufragés.

Le CROSS a ensuite été informé qu’un autre bateau se trouvait en difficulté au large de Dunkerque. Le patrouilleur Pollux de la Marine belge a alors été dérouté pour sécuriser l’embarcation. En route pour le port de Dunkerque avec les premiers naufragés , l’Abeille Languedoc a alors été engagé et a accueilli en son bord 33 passagers supplémentaires. Une fois arrivés à bon port, les 71 naufragés ont été pris en charge par le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) 59 et la Police aux frontières (PAF) 59.

La Manche, l’un des secteurs maritimes le plus fréquenté au monde, est une zone aux conditions météorologiques difficiles avec 120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle. Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde toute personne qui envisage de traverser cette mer sur les risques encourus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X