Une infirmière artiste rend hommage aux soignants

Ancienne infirmière spécialisée dans la réanimation et les blocs opératoires, Léni Whitford a troqué son uniforme pour ses pinceaux au début de la pandémie. Dans sa série de “Portraits de soignants”, elle rend hommage à ses collègues. 

Après 12 années à prendre soin des autres, Léni Whitford a quitté les hôpitaux et les cliniques de Toulon pour se consacrer à l’art. En plein confinement, l’ex-infirmière a renoué avec une passion ancrée dans sa génétique et qui ne l’a jamais quittée. Appréciée de ses collègues pour ses illustrations et caricatures humoristiques, l’artiste a décidé de leur rendre hommage.

Armée de son aquarelle et de ses pinceaux, Léni peint le métier de soignant en s’inspirant de son propre vécu et de celui de ses amies infirmières, les bons comme les mauvais moments. “On voit la réalité dans ce qu’elle peut avoir de plus dur. On voit les gens dans leurs moments les plus sombres, les plus difficiles. Quand on commence à 23 ans, on ne voit plus la vie de la même façon que les autres”, explique-t-elle.

Réanimation, Léni Whitford, peinture à l’huile

Lorsqu’en début d’année, l’hôpital de Toulon a cherché un artiste pour décorer ses murs, Léni a sauté le pas. Ses tableaux, explorant les facettes de la profession, attirent l’œil immédiatement. Depuis, les soignants de Léni ont orné les murs de bien des hôpitaux : Toulon, la Seyne sur Mer (dont l’artiste est originaire) et Nice avant de rejoindre l’Unesco à Paris le 30 octobre. Quant à Léni, elle envisage de retourner à l’hôpital avec sa vocation d’artiste toujours en tête…

Reproduction de « l’Etudiante Infirmière », aquarelle sur papier exposée avec les sept oeuvres de la collection « Portrait de Soignants » dans le hall d’entrée de l’hôpital Sainte Musse à Toulon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X