Ambulanciers hospitaliers : les oubliés du Ségur ?

L’association française des ambulanciers SMUR et hospitaliers (AFASH) a publié mardi 13 avril un communiqué suite aux annonces du gouvernement concernant la revalorisation des carrières des personnels soignants et paramédicaux dans le cadre du Ségur de la santé.

Depuis le début de la crise sanitaire, les ambulanciers hospitaliers sont « au front ». Réalisant la prise de soins et le transport des patients les plus touchés (s’ils interviennent au sein d’une SMUR), les ambulanciers ne se sentent pas reconnus et considérés dans les annonces du président de la République selon l’AFASH.

En conséquence, l’AFASH réclame :

  • De quitter la filière ouvrière et technique et d’intégrer la filière soignante (professionnels de santé)
  • Supprimer le terme « conducteur » de leur grade pour ne mentionner que leur profession
  • Revaloriser les carrières en intégrant la catégorie B et bénéficier des mêmes grilles indiciaires que les aides-soignants (grilles partagées actuellement en catégorie C)
  • Intégrer les ambulanciers à la liste des métiers classés en catégorie active.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X