Baisse des AES chez les professionnels de santé

Les professionnels de santé sont de moins en moins confrontés aux accidents d’exposition au sang (AES). Entre 2008 et 2015, une baisse de 23 % a été relevée.

Les accidents d’exposition au sang (AES) sont en baisse constante depuis 2002 chez les professionnels de santé. C’est ce que dévoile un rapport publié en février par Santé Publique France. Pouvant être responsables de transmission de maladies infectieuses (VIH, hépatites B et C, etc.), les AES ont baissé de 23 % entre 2008 et 2015 au sein des établissements de santé. En 2015, il y a eu 14 624 accidents de cette nature qui ont été documentés sur un panel de 825 établissements français. Pour l’heure, le personnel paramédical est le plus touché. Les incidences d’AES les plus fréquentes sont les piqûres (66,6 %), viennent ensuite les projections (19 %) et les coupures (11,4 %). Le port plus fréquent de gants de protection et la mise à disposition de dispositifs médicaux sécurisés expliqueraient en partie la diminution constatée des AES ces dernières années._x0008_

_x000D_

Le rapport publié par Santé Publique France

_x000D_

 

_x000D_

 

_x000D_

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X