Au-delà du référentiel #63 : Plasma lyophilisé dans le choc hémorragique

Principale cause de décès chez le traumatisé grave, le choc hémorragique requiert une prise en charge reposant sur une transfusion précoce de concentrés de globules rouges et de plasma selon un ratio entre 1:1 et 1:2. La rapidité de transfusion de tels ratios est cependant limitée par le délai de délivrance des plasmas frais congelés (PFC), contraint par la décongélation.

Lire la suite
Share
X