Secours Mag n°38 est disponible

Le numéro 38 de Secours Mag est à présent disponible en version papier et numérique.

Sommaire

Actus :

  • En image
  • Toutes les actualités et les rendez-vous du secours

Focus :

  • La réforme des agréments de sécurité civile

Entretien :

  • Patrick Pelloux, président de l’AMUF

Débat :

  • La simulation

Dossier :

  • Trauma system : la filière de choc

Portrait :

  • Jean-Yves Kerhervé, pharmacien

Immersion :

  • Le SAMU 69

Résilience :

  • Feyzin : la municipalité face au risque industriel

Secours du monde :

  • La Syrie

L’image venue d’ailleurs :

  • Grimp héliporté à la Réunion

CAHIER ÉQUIPEMENT

Innovations :

  • Matériel : Les dernières tendances

Le test :

  • Le siège Stolcomfort

Marché :

  • La gestion d’une pharmacie

Zoom :

  • Moto Urgences 21
  • La tente en danger

CAHIER DES EXPERTS

Un geste à la loupe :

  • Le pansement compressif

Au-delà du référentiel :

  • La drépanocytose

Pédagogie :

  • Le cas concret : de la théorie à la pratique

Psychologie :

  • La prise en charge psychologique immédiate

Juridique :

  • La non assistance à personne en danger

CAHIER SOINS D’URGENCE

Études :

  • Les dernières études scientifiques

Technique d’urgence :

  • La ceinture pelvienne d’urgence

Cas clinique :

  • Personne empalée au niveau de l’abdomen

Dans les coulisses :

  • Le CERN

Formation :

  • La menace attentat en entreprise

En pratique :

  • Parler aux médias

Ma prévention :

  • L’accident d’exposition au sang

Histoire :

  • La catastrophe de Courrières en 1906

Parole de victime :

  • Karine Grimaldi : Furiani, le stade s’effondre

Jeux & concours

Edito

Quelle stratégie ?

Alors que l’exécutif plie bagage, le secrétaire d’Etat à l’Aide aux victimes entend laisser un héritage. Le 20 avril dernier, Juliette Méadel rendait en effet public les 27 mesures préconisées par deux personnalités particulièrement investies dans notre univers : le colonel Eric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF), et le médecin urgentiste Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), (lire interview page 12).

La feuille de route annoncée dès l’inauguration du salon Secours Expo début février était on ne peut plus claire : trouver les solutions pour parvenir à un taux de 80 % de citoyens formés aux gestes qui sauvent. Si les mesures contenues dans ce rapport sont connues par les initiés, elles permettent de poser des jalons pour l’avenir. Car, on ne compte malheureusement plus les rapports officiels sur ce sujet. Le dernier datait de février 2013 et avait été réalisé par le Centre d’analyse stratégique, une autre instance chapeautée par Matignon aujourd’hui disparue (lire interview de leurs auteurs dans Secouriste Magazine n°14). N’oublions pas non plus celui de juin 2010 du médecin général Henri Julien et du Pr Alain Larcan porté par l’Académie nationale de médecine (lire interview du Dr Julien dans Secouriste Magazine n°1).

Pour le nouveau locataire de l’Elysée, se pose sans aucun doute la question du devenir de ce secrétariat d’Etat en charge de l’Aide aux victimes. Celui-ci a en effet pu démontrer, sinon une certaine efficacité, au moins une capacité – précisément par son caractère interministériel – à dépasser les corporatismes des institutions et l’inertie des ministères au service d’une vision stratégique unique. Naturellement, il n’est pas interdit au nouveau président de la République d’aller plus loin : a minima définir cette stratégie qui fait tant défaut. Et mieux encore, l’appliquer…

Nicolas Lefebvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X