Secouriste Magazine n°28 est disponible

Le numéro 28 de Secouriste Magazine est à présent disponible en version papier et numérique.

Sommaire

DÉCRYPTAGE

Actus :

  • Toute l’actualité et les rendez-vous du secourisme

Médias :

  • Livres, bandes dessinées, Web, courrier des lecteurs

Pour ou contre :

  • La participation de la population aux exercices

Enquête :

  • Circulaire SUAP/AMU

Reportage :

  • Classification INSARAG de PUI

Interview :

  • Préfet Cyrille Schott, INHESJ

PROFESSION SECOURISTE

Une garde avec :

  • La protection civile au Reggae Sun Ska Festival

Secouristes du monde :

  • Madagascar : formation des guides

Portrait :

  • Paul Francheterre, président de la FNPC

Formation :

  • Gestion de crise INHESJ

SST :

  • Le risque routier

Focus :

  • Secours Expo : 2e édition

CAHIER DES EXPERTS

Un geste à la loupe :

  • Rescue board : victime inconsciente

Au-delà du référentiel :

  • Foudroyés, par le Dr Nicolas Segal

Chef d’équipe :

  • DPS de grande envergure, par Alain Rissetto

Psychologie :

  • Préparation des sauveteurs, par S. Goujard et A. Pertin

Juridique :

  • Collaborateurs du service public, par Antoine Bouriaud

ÉQUIPEMENT

Innovations :

  • L’actualité du matériel de secours

Dossier :

  • Sauvetage-déblaiement : la quête de la localisation

Zoom :

  • Poséidon : surveillance automatisée en piscine
  • Iperio : la vision augmentée

Abonnement

Petites annonces / Carnet d’adresses / Bonus Web

Éditorial

Exit la JDC, bienvenue au service civique

Un dispositif s’éteint, un autre renaît de ses cendres. En plein cœur de l’été, alors que les loisirs de famille et la chaleur estivale motivaient plus la population que la lecture fastidieuse du Journal officiel, une loi sur la programmation militaire enterrait le module secourisme de la journée défense et citoyenneté au profit d’une sensibilisation à la sécurité routière (dont il n’est pas question de critiquer l’intérêt). Malgré son caractère restreint, ce module avait l’immense avantage d’apporter des connaissances minimales en matière de gestes qui sauvent à l’ensemble de la jeunesse. Certes, l’enseignement du secourisme à l’école progresse, mais il est en encore très loin d’approcher son objectif final. Une part non négligeable des générations qui parviennent actuellement à l’âge adulte n’aura donc plus l’occasion de découvrir le moindre geste de secourisme. Or, certains encadreront sans aucune doute des groupes et la plupart auront des enfants…

Mais, rassurons-nous ! Le troisième « grand programme du service civique » a vu le jour début juillet. Et… il prévoit, outre l’encouragement à la citoyenneté, l’accomplissement de missions de prévention et de secours. Les sapeurs-pompiers et les associations de bénévoles ont d’ailleurs été invités à cosigner la convention cadre. Une vraie reconnaissance par les pouvoirs publics de leurs besoins urgents. Seule ombre au tableau, ce dispositif touchera en tout et pour tout 3 000 personnes d’ici… fin 2016.

Nicolas Lefebvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X