Covid-19 : la cinquième vague n’est pas finie

Publiée le 11 mars 2022, une note d’alerte du Conseil scientifique rend compte de la situation sanitaire. Si cette cinquième vague n’est pas encore terminée, elle est néanmoins contrôlée.

« L’épidémie n’est pas terminée » ! Ainsi commence cette note d’alerte du Conseil scientifique publiée le 11 mars 2022. Après une baisse très rapide de la circulation virale fin janvier, le nombre de cas augmente à nouveau depuis quelques jours. Entre 60 000 et 70 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour avec un taux d’incidence autour de 630 cas pour 100 000 personnes par semaine.

En cause d’après le Conseil scientifique :

  • Le relâchement des mesures de protection et des comportements individuels ;
  • Le variant BA.2 plus transmissible et à présent dominant (plus de 50 % des nouvelles contaminations) ;
  • L’immunité protectrice contre l’infection conférée par une 3e dose de rappel et/ou une infection par Omicron en baisse et qui sera probablement transitoire, en particulier chez les personnes âgées ;
  • Les rentrées scolaires successives (selon les zones) favorisant la reprise des infections chez les enfants, visibles dans un délai de 10 jours environ après le retour à l’école ;
  • La baisse progressive du retentissement sur le système hospitalier (occupation des lits de réanimation et d’hospitalisation classique/conventionnelle) stagnante depuis quelques jours. Le nombre d’hospitalisations augmentera de façon transitoire dans les semaines qui viennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share
X