Transport sanitaire : encore en perte de vitesse

La 18e édition de l’observatoire du transport sanitaire est sortie en septembre. Parmi les enseignements, l’étude met en évidence une tendance à la baisse de l’ensemble des principaux indicateurs de performance en 2019.

Comment se porte le secteur du transport sanitaire ? Quelles ont été ses évolutions en 2019 ? La 18e edition de l’observatoire du transport sanitaire répond en partie à ces questions. En partie seulement, car la crise sanitaire du Covid-19 a décalé les dates d’assemblée générale de beaucoup d’entreprises, réduisant ainsi le panel auprès duquel a été effectué l’enquête. Pour 2019, l’étude porte sur un panel de 429 sociétés qui représentent 15 à 20 % du chiffre d’affaires du secteur. Celles-ci ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 338 millions d’euros, correspondant à un chiffre d’affaires moyen de 790 000 euros par société. ll est constaté un ralentissement de la croissance du chiffre d’affaires (3,48 % en 2018 – 2019 contre 4,35 % en 2017-2018) dans la plupart des tranches d’effectif, excepté chez les entreprises de 20 à 50 salariés dont le taux de croissance augmente de 1,84 point. Une augmentation liée à l’accroissement de la taille des entreprises dans la tranche de 20 à 50 salariés en raison notamment de la fusion de sociétés. Le taux de profitabilité qui baisse régulièrement depuis 2017 atteint 3,89 % du chiffre d’affaires en 2019. La rentabilité économique décroit elle aussi pour s’établir à 7,03 % (contre 11,98 % en 2017 et 9,65 % en 2018). Au moment de se projeter dans l’avenir, le compte de résultat 2020 simulé anticipe une perte de près de 2 % du chiffre d’affaires, et ce en cas de retour à la normale et sans la survenue d’une deuxième vague liée au coronavirus. Enfin, la projection du compte de résultat 2021 sans évolution tarifaire, compte tenu des éléments connus à ce jour, conduit à constater une perte structurelle s’élevant à 1,76 % du chiffre d’affaires. C’est pourquoi les auteurs de l’étude appellent à une revalorisation tarifaire significative impérative. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X