18 : Hausse des appels abusifs à Paris

Dans un tweet du 4 mars 2019, les pompiers de Paris alertent sur le recours abusif au 18. Un appel sur deux est injustifié : abusif ou mal orienté.

Le tweet de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) (https://twitter.com/PompiersParis/status/1102508308563480577) donne un aperçu des chiffres clés de l’année 2018. La hausse du nombre d’appel, le nombre d’agression ou la proportion d’appels abusifs ou mal orientés sont abordés.

_x000D_

Abusif ou mal orienté

_x000D_

C’est ainsi que sont qualifiés un appel sur deux par la BSPP. Si les appels « abusifs » sont l’oeuvre de personnes ayant une appréciation du civisme tout à fait relative, les appels « mal orientés » donnent à réfléchir. Au delà des appels au 18 en région parisienne, il y a régulièrement des SAMU et des SDIS qui font état d’une sur-sollicitation à tord de leur service. Les opérations de sensibilisation et d’information des citoyens français sont plus que jamais nécessaires pour donner à comprendre finement à quoi servent les numéros d’urgence; 15, 18 et 112. Et les polémiques sur la convergence vers un numéro unique ne sont peut-être pas les bonnes, actuellement.

_x000D_

Des vies sauvées

_x000D_

Soulignons le chiffre de 28 600, c’est le nombre de vies sauvées par les femmes et les hommes de la BSPP; en moyenne une toute les 20 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X