Tous donneurs d’organes

Depuis le 1er janvier 2017, nous sommes tous donneurs d’organes par défaut.

Le nouveau décret de la loi Santé visant à rendre chaque Français donneur d’organes et de tissus par défaut est entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Dès lors, les équipes médicales pourront prélever un ou plusieurs organes d’une personne décédée, sans l’accord de la famille, à moins que la victime n’ait expressément manifestée son refus sur le Registre national des refus, ou par trace écrite à ses proches. 

_x000D_

Ce décret vise à améliorer la situation des personnes en attente de greffes, qui restent encore trop nombreuses vis à vis du nombre de donneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share
X